Restaurer Les fichiers d’une précédente version avec Robocopy (Long Filepath name)

Il peut être intéréssant de restaurer les fichiers de « Shadow copy » en utilisant Robocopy pour toute une tonne de raisons.
L’un des principales étant la restauration de fichier dont la longueur totale du chemin est plus importante que la limite « logicielle » que Windows tolère.

Pour ce faire, faites un clic bouton droit sur le dossier à restaurer et sélectionner « précédentes Versions ».
Choisissez la date qui vous convient le mieux et ouvrer le dossier, il devrait vous ajouter la date de backup à la fin :

Retrouvez la date sélectionnée ici :

Récupérez le chemin UNC (Location) en faisant un clic bouton droit sur le dossier et choisissez Propriétés:

Vous pouvez maintenant lancer un script du genre :


robocopy "\\localhost\D$\@GMT-2018.08.31-14.00.02\MyDataFolder" "E:\RestoreFolder" /E /COPYALL /R:3 /W:2 /LOG:C:\Temp\_ROBOCOPY_Restore.log

 

 

 

 

Configurer votre réseau avec Powershell


$NewIP = '192.168.1.26'
$NewGateway = '192.168.1.1'
$NewDNS = '208.67.222.222 '
$Prefix = 24

$MyAdapter = Get-NetAdapter |
Where-Object Status -eq 'Up' |
Out-GridView -Title 'Select Adapter to Configure' -OutputMode Single
$index = $MyAdapter.InterfaceIndex

New-NetIPAddress -InterfaceIndex $index -IPAddress $NewIP -DefaultGateway $NewGateway -PrefixLength $Prefix -AddressFamily IPv4 -WhatIf
Set-DNSClientServerAddress –InterfaceIndex $index –ServerAddresses $NewDNS -whatIf

Trouver les numéros de Build de votre OS Windows 10


function Get-W10-Info
{
$path = 'Registry::HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion'
Get-ItemProperty -Path $path -Name CurrentBuild, UBR, ReleaseID, CompositionEditionID | Select-Object -Property CurrentBuild, UBR, ReleaseID, CompositionEditionID
}

Voici un exemple d’infos :

CurrentBuild UBR ReleaseId CompositionEditionID
———— — ——— ——————–
15063 1088 1703 Professional

Commande pour gérer votre DNS

Pour créer un export/backup de votre DNS local Microsoft, vous pouvez utiliser la commande suivante depuis une invite de commande:     « dnscmd »


cd c:\export_zones_dns

dnscmd /ZoneExport mydomain.local DNS_mydomain_local.txt

 

Pour vider le cache:

DNSCmd /clearcache

Plus d’infos sur le site Technet: https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc772069(v=ws.10).aspx

Gestion des dossiers et des partages réseaux avec Powershell

Pour créer une arborescence de dossier en Powershell il existe de multiples façons:

New-Item “C:\MySharedFolder" –type directory

— ou encore —

$Folders = "C:\MySharedFolder","C:\MySharedFolder2","C:\MySharedFolder3"
md $Folders - force

Si ensuite, vous souhaitez partager ce dossier, utilisez la commande New-SMBShare :


New-SMBShare –Name "Shared" –Path "C:\MySharedFolder" `
–FullAccess domain\admingroup `
-ChangeAccess domain\FinanceUsers `
-ReadAccess "domain\authenticated users"

 

Parameter Name
Input Type
Required
Description
CATimeout Integer No How many seconds to wait before failing.
CachingMode Choice:
None, Manual, Documents, Programs, BranchCache, Unknown
No The caching policy for the share.
ChangeAccess String or String Array No Users to grant Read/Write access to.
Concurrent User Limit Integer No How many users can access the share at a time.
ContinuouslyAvailable Boolean (switch) No Whether to keep the share after the next reboot.
Description String No Friendly description of the share.
EncryptData Boolean (switch) No Use to turn on file encryption.
FolderEnumerationMode Choice:
AccessBased, Unrestricted
No Choose when folders are enumerated (listed) in the share.
FullAccess String or String Array No Users to grant Full control to.
Name String Yes Name of the share.
NoAccess String or String Array No Users to deny access to.
Path String Yes The file path to the shared folder.
ReadAccess String or String Array No Users to grant Read Only access to.
ScopeName String No Name of the endpoint that the share is scoped to.
Temporary Boolean (switch) No Share removed after reboot.
ThrottleLimit Integer No Limit the resources of the share.
AsJob Boolean (switch) No Create a Job to background process this command

 

Comparaison des version Powershell (PsCore, XYZ, Windows …)

powershell

Afin de bien comprendre les différentes versions de Powershell, vous trouverez ci-dessous la terminologie (en anglais)  :
PowerShell This is the default. We are shipping PowerShell. The term PowerShell can be legitimately used to indicate any of the particular editions. This can be used to refer to the language, framework and default cmdlets, etc.
PowerShell Core
(PSCore)
PowerShell built on .NET Core Common Language Runtime (CoreCLR) for any of the platforms.
PowerShell on XYZ
(eg. PowerShell on Linux)
PowerShell Core built for a particular platform. It can be used to the level of detail desired. Such as “PowerShell on Linux” in the broad sense, or specific such as “PowerShell on Ubuntu 16.04”.
Windows PowerShell PowerShell built on .NET Common Language Runtime (CLR). Windows PowerShell ships only on Windows and requires the complete CLR.

 

Utilisez PowerShell pour gérer votre infra AWS (Amazon)

AWS Powershell

Utilisez Powershell pour gérer votre infrastructure Amazon Web Services (AWS).

Vous pourrez aisément gérer vos instances EC2, votre base de donnée RDS, votre stockage s3 … et tous les autres services AWS.

Retrouvez ici :

Je vous mettrais à disposition bientôt des scripts Powershell qui vous permettrons de vous lancer dans la grane aventure AWS.

A bientôt

PowerShell v6 sur Linux et Mac OS

Microsoft Love Linux

Une version Beta de Powershell à été lancée par Microsoft lors des derniers « Open Days » … euh pardon … « Microsoft Experiences’16 ».
Vous pouvez visiter le projet GitHub PowerShell sur la Page des Releases.

Télécharger la version Alpha >> PowerShell v6.0.0-alpha.15 Release

  • Ubuntu 16.04: Téléchargez le package qui finis par “16.04.1_amd64.deb”.
  • Ubuntu 14.04: Téléchargez le package qui finis par “14.04.1_amd64.deb”.
  • CentOS 7 et Red Hat Enterprise Linux 7: Téléchargez le package qui finis par “el7.centos.x86_64.rpm”.
  • Mac: Téléchargez le package qui finis par “.pkg”.

[divider]
INSTALLATION

Sur Ubuntu 16, lancez la commande suivante:

sudo apt-get install libunwind8 libicu55
sudo dpkg -i /path/to/powershell.deb

Sur Ubuntu 16, lancez la commande suivante:

sudo apt-get install libunwind8 libicu52
sudo dpkg -i /path/to/powershell.deb 

Sur CentOS 7, lancez la commande suivante:

 sudo yum install /path/to/powershell.rpm 

[divider]

Retrouvez ici un liste de terminologie pour bien comprendre les différences entre Powershell sur Linux, Mac ou PsCore …

 

Quoi de neuf dans Windows 2016 server ?

Microsoft

Que nous réserve la nouvelle mouture du système d’exploitation de type serveur de la firme de Redmond ?

Windows server 2016

 

Windows 2008 R2 /vs/ Windows 2012 R2 /vs/ Windows 2016 ?

 

Ce document présente les principales nouvelles fonctionnalités,  par rapport aux anciennes versions, sur les sujets suivants (je vous ai mis un lien qui pointe sur des vidéos très intéressantes) :

http://download.microsoft.com/download/B/5/8/B5814559-16AE-401B-B3E1-34C6D8255AAA/Windows_Server_2016_Technical_Preview_5_Feature_Comparison.pdf

 

Téléchargez une version d’évaluation de microsoft 2016 ici:

https://www.microsoft.com/fr-fr/evalcenter/evaluate-windows-server-2016

 

Éditions de Windows Server 2016

Pas de grandes surprise de ce côté-là, les 2 seules versions disponibles sont Datacenter et Standard,

Édition Datacenter Édition Standard
Fonctionnalités principales de Windows Server

Environnements de systèmes d’exploitation/conteneurs Hyper-V*

Illimité

2

Conteneurs Windows Server

Illimité

Illimité

Nano Server

Nouvelles fonctions de stockage, notamment Storage Spaces Direct et Storage Replica**

Nouvelles machines virtuelles protégées

Nouvelle pile de mise en réseau**

Modèle de licences***

Core + CAL

Core + CAL

Tarif

$6,155

$882

Attention toutefois, le modèle de licence passe de la licence par processeur à la licence par coeur:

windows_2016_licensing

Forcer Oultook à mettre à jour OAB (Outlook Address Book)

Pour forcer la mise à jour d’ l’Outlook Adress Book, procédez de la sorte :

  • Fermez Outlook
  • Supprimez le dossier contenant les.oab (C:\Users\username\AppData\Local\Microsoft\Outlook\Offline Address Books)
  • Rouvrez Outlook
  • Attendez le téléchargement automatique du nouvel OAB

Le besoin s’en fait généralement ressentir lorsque vous donnez le droit « send-as » à un utilisateur et c’est le seul moyen pour forcer l’application immédiate.